Alt

Autres enjeux environnementaux

Vous êtes ici

Maîtrise des risques environnementaux

Cegereal, en tant que foncière, peut être confrontée à des risques affectant l’environnement et entraîner des pollutions spécifiques à leur activité. Les principaux risques sont en lien avec la qualité de l’air intérieur à laquelle s’ajoute la possible présence d’amiante et de plomb au sein des bâtiments. Afin de montrer son engament et sa volonté de créer un espace de confort et de respecter les normes en matière de qualité environnementales, Cegereal a obtenu la certification HQE exploitation et Breeam-in-Use sur 100% de son patrimoine en 2014. Aucun risque lié aux sujets ci-dessus n’a été constaté sur les actifs de Cegereal.

De plus, les risques environnementaux sont directement anticipés et maîtrisés dans le cadre de la politique de travaux et entretien des actifs à travers les capex et opex verts ou encore grâce au suivi des certifications. Ainsi aucune provision pour risque environnemental n'est comptabilisée dans les comptes de Cegereal.

En 2016 des travaux ont été effectués sur Arcs de Seine et Europlaza, notamment la rénovation des groupes électrogènes, des canalisations horizontales d'Eau Glacée ou encore l’installation de LEDs sur Europlaza et le remplacement des refroidisseurs sur Arcs de Seine

Prévention des pollutions et mesures prises en faveur de la santé et la sécurité

Cegereal a mis plusieurs mesures en place dans le but de prévenir au mieux les risques de pollutions et de diminuer les impacts environnementaux. Ainsi les prestataires de Cegereal s’occupant de la gestion technique des actifs sont poussés à prendre en compte les critères d’éco-conception, de développement durable et d’efficacité énergétique au moment de choisir les matériaux et technologies utilisés dans les immeubles.

Pour s’assurer du suivi de ces préconisations, Cegereal a fait signer une «Charte Chantier propre» à ses asset et property manager. Cette charte décrit un ensemble de mesures préventives envers les locataires des différents bâtiments et plusieurs critères à respecter en cas de projets de rénovation et développements : santé, sécurité et environnement.

De façon à diminuer son impact environnemental et plus spécifiquement son empreinte carbone, Cegereal encourage aussi l’utilisation des transports en commun, facilité sur chacun des sites avec un réseau de transport en commun à moins de 130 m de tous les immeubles.

Dans le même cadre, Cegereal souhaite a intégré une évaluation des risques climatiques et environnementaux au process de Due Diligence, qui permet d’évaluer le niveau d’intégration de ces problématiques par les actifs considérés lors d’un processus d’acquisition et d’en évaluer les risques associés. Cette évaluation des risques se fait en lien avec l’asset manager Northwood Investors.

Par l’obtention des certifications ISO 9001 et 14001, le property  manager Yxime s’engage à prendre en compte les possibles impacts environnementaux et l’empreinte carbone dans ses choix de rénovation. Ce à quoi s’ajoute une gestion innovante de la prévention des risques associés à des règles de sécurité strictes déployé par Yxime à travers son propre système de management.

Biodiversité et utilisation des sols

Déjà en 2015, Cegereal avait réalisé des études écologiques sur 100% de son patrimoine, atteignant ainsi son objectif. Ces études ont permis de faire une analyse environnementale des sites où sont implantés les différents actifs de Cegereal, d’en évaluer la valeur écologique. A la suite de cette analyse, des plans de gestion écologique ont été mis en place pour chacun des actifs afin de préserver et développer la biodiversité.

Des indicateurs de biodiversité, comme le coefficient de biotope, ont notamment été calculés pour évaluer le niveau initial de biodiversité afin de pouvoir ultérieurement mesurer l’évolution de la gestion de la biodiversité sur le patrimoine.

Ces indicateurs, définis et calculés par un écologue, permettent de mettre en lumière la biodiversité ordinaire ou remarquable sur site, d’identifier des espèces emblématiques à un temps donné, d’évaluer l’évolution des surfaces et de la diversité des biotopes ou encore de mesurer les nuisances et pollutions auxquelles sont soumises les espèces du site.

Une évaluation de la manière dont communique Cegereal sur la biodiversité et sur ses engagements en faveur celle-ci a aussi été effectuée.

Dans ce contexte de développement de la biodiversité, Europlaza s’est végétalisé en 2015 et est devenue la nouvelle « Tour Jardin ». Le bâtiment se retrouve ainsi entouré par 3 000 m² de jardin boisé, et le hall d’entrée a été repensé afin d’offrir aux utilisateurs un lieu de services et de détente. Le projet avec tous les jardins privatifs a été livré en 2015, en suivant les prescriptions données par l’étude écologique.

Arcs de Seine, s’est aussi muni d’une toiture végétalisée sur son RIE, et dans ce contexte de préservation et développement de la diversité des nichoirs à oiseaux et des panneaux d'information sur la biodiversité y sont présents.