Alt

Autres enjeux environnementaux

Vous êtes ici

Maîtrise des risques physiques environnementaux

Cegereal peut être confrontée à différents types de risques physiques :

  • Les risques affectant l’environnement pouvant entraîner des pollutions spécifiques.
  • Les risques physiques liés au changement climatique.

Les risques environnementaux sont multiples, ils concernent notamment la qualité de l’air intérieur, la possible présence d’amiante et de plomb au sein des bâtiments. Pour se prémunir de ces risques et créer un espace de confort pour ses locataires, Cegereal a choisi dès 2014 de faire certifier 100 % de son patrimoine selon les deux normes volontaires NF HQE™ Bâtiments Tertiaires en Exploitation et BREEAM In-Use International.

Ces risques sont anticipés et maîtrisés par une politique de travaux et d’entretien des actifs. En 2017, plus de 800 k€ ont été investis en CAPEX vert, notamment pour le remplacement des groupes froids de l’immeuble Arc de Seine.

Les risques physiques liés au changement climatique se traduisent par des évolutions chroniques qui peuvent avoir un impact sur l’actif à plus ou moins long terme. Les immeubles de Cegereal sont concernés par l’augmentation des températures et la modification du régime des précipitations. Suivant les recommandations de la TCFD, et en accord avec l’Article 173-IV, Cegereal a décidé d’améliorer la maîtrise de ces risques climatiques sur son patrimoine immobilier.

Ainsi aucune provision pour risque environnemental n’est comptabilisée dans les comptes de Cegereal.

Prévention des pollutions et mesures prises en faveur de la santé et la sécurité

Afin de prévenir les risques de pollution, Cegereal engage ses partenaires, à travers la signature d’une « Charte Chantier Propre », à respecter des critères de santé, de sécurité et environnementaux lors de travaux de rénovation. Les prestataires en charge de la gestion technique sont par ailleurs encouragés à prendre en compte les critères d’éco-conception, de développement durable, de performance énergétique et de biodiversité au moment du choix des technologies et matériaux utilisées pour les travaux ou la vie commune sur les sites. Les certifications ISO 9001 et 14001 détenues par les property manager permettent de s’assurer de la bonne prise en compte des impacts environnementaux.

En lien avec la réglementation et dans le contexte de la COP21, Cegereal a mis en place, depuis 2016 un process de « Due Diligence » afin d’assurer l’intégration et d’évaluer les risques climatiques et environnementaux lors d’un processus d’acquisition. Toujours dans le cadre de la démarche d’engagement de ses parties prenantes dans sa stratégie RSE, cette évaluation se fait en partenariat avec l’asset manager Northwood Investors.

Biodiversité et utilisation des sols

Cegereal s’engage à évaluer et à préserver la biodiversité présente sur ses différents actifs. Des études écologiques pour les actifs Europlaza, Arcs de Seine et Rives de Bercy ont été réalisées en 2015 et en 2017 pour Hanami permettant d’obtenir une cartographie de la biodiversitésur 100 % de son patrimoine.

Ces études estiment la valeur écologique des sites et permettent de mettre en place une gestion écologique du patrimoine afin de préserver et de développer la biodiversité sur ces zones et d’identifier les possibles améliorations. Ainsi, des indicateurs de biodiversité, comme le coefficient de  biotope, sont calculés pour déterminer le niveau initial de biodiversité et servir de base pour mesurer les résultats des plans de gestion écologiques.

Un écologue certifié définit et calcule ces différents indicateurs grâce à une visite de site et détermine la biodiversité ordinaire ou remarquable, les zones à biodiversité importante autour du site, les espèces animales et végétales à préserver comme celles à surveiller. Il évalue également l’évolution des surfaces végétalisées, la diversité des biotopes et les nuisances et pollutions présentes sur ou autour des sites des actifs. Cegereal s’appuie également sur ces études pour améliorer la manière dont la société communique sur la biodiversité et sur les engagements mis en place pour la favoriser.

Ainsi, depuis 2015 Cegereal a réalisé plusieurs actions en faveur de la biodiversité sur les actifs de son patrimoine. Europlaza s’est muni d’un jardin boisé de 3 000 m² pour devenir la « Tour jardin ». Arcs de Seine possède une toiture végétalisée sur son RIE, des nichoirs à oiseaux et des panneaux d’information sur la biodiversité. Hanami possède un cours d’eau et une grande surface végétalisée favorisant grandement la biodiversité.